Rechercher

LES BONS REFLEXES POUR MON SUMMER BODY


Le Summer body, ce n’est pas juste un nombre noté sur la balance, toute une philosophie se cache derrière ! Il comprend aussi la tonicité, la silhouette, le bien-être et l’énergie qu’on renvoie. Pour le préparer sereinement, découvrez 3 conseils clés et notre bonus !


Drainer l’organisme et relancer la circulation lymphatique

Les cellules et les organes, s’encrassent au fur et à mesure du temps. Ce phénomène normal est accentué par le manque de nettoyage, par une alimentation trop riche ou encore par une activité physique insuffisante.

S’il est limité, l’organisme peut y faire face mais s’il s’accentue, le fonctionnement des organes devient de plus en plus difficile. Le bon réflexe ? Effectuer deux cures de drainage par an, de préférence au printemps et à l’automne.


Privilégier une alimentation de qualité

La qualité de l’alimentation constitue une notion large à plusieurs échelles :


Une alimentation équilibrée & diversifiée

Pour un organisme en bonne santé, il est indispensable de lui apporter tous les éléments dont il a besoin : protéines, lipides, glucides, vitamines & minéraux. Pour cela, rien de mieux que de varier les apports pour chaque nutriment ou micronutriment !


Un choix des aliments bruts à cuisiner

Limiter au maximum la consommation d’aliments prêts à la consommation est un geste bénéfique pour l’organisme et le poids (ajout de gras ou de sucre pour le goût, utilisation de sucre ou de sel pour la conservation, …). La meilleure option pour un Summer Body rayonnant repose sur l’achat de matières premières brutes à cuisiner : fruits & légumes, farine, œufs, … !


Équilibrer la balance apports alimentaires – activités physiques

Le confinement, le télétravail et la limite des déplacements ont abouti pour nombre d’entre nous à un déséquilibre de la balance apports/dépenses en énergie en raison d’une hausse des prises alimentaires &/ou une baisse de la pratique sportive. Alors profitons des beaux jours qui ponctuent nos semaines pour commencer ou reprendre nos activités !

Le bon réflexe ? Privilégier la régularité à la durée de l’activité.


BONUS : Modérer le stress & favoriser le sommeil


Le stress et le manque de sommeil sont très liés à la prise de poids en induisant une baisse de la pratique d’activité physique et/ou une hausse de l’appétit, voire du grignotage*. Pour limiter le stress, plusieurs techniques existent tels que la respiration, la méditation, etc … Concernant le sommeil, réduire l’exposition aux écrans, avoir un rituel de coucher et se coucher à une heure régulière sont des astuces efficaces.



*POTTER, G.D.M. et al. « Longer sleep is associated with lower BMI and favorable metabolic profiles in UK adults: Findings from the National Diet and Nutrition Survey. » PLoS ONE (2017) 12(7): e0182195.


Julie-Ann Puech, Diététicienne

342 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout