Rechercher

PRENDRE SOIN DE SON MICROBIOTE INTESTINAL l POURQUOI & COMMENT ?

Dernière mise à jour : 8 janv. 2021


Comprendre pourquoi il est vital de prendre soin de son microbiote intestinal, passe par une prise de conscience qui dépasse largement la seule sphère digestive.

La composition du microbiote intestinal est déterminée par sa richesse (nombre total de micro-organismes) et par sa diversité (nombre d’espèces différentes).


Plus un microbiote est riche et diversifié, et plus il est à même d’accomplir de nombreuses fonctions (digestives, métaboliques, immunitaires, neurologiques…) essentielles pour la santé de son hôte.


Nos pratiques industrielles provoquent une augmentation de la pollution et un effondrement de la biodiversité (1)(2). Ce déséquilibre des écosystèmes planétaires se répercute directement et négativement sur le microbiote intestinal, en diminuant notamment sa richesse et sa diversité.


La rupture de cet équilibre, appelée dysbiose, est la porte ouverte aux maladies.

En effet, la dysbiose est associée à un grand nombre d’entre-elles, même s’il est impossible de dire si elle en est la cause ou la conséquence.


La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de remédier à cette situation !


Comment faire en pratique pour restaurer l’équilibre du microbiote intestinal ?


La première étape consiste à préciser sa composition et à estimer ses indices de richesse et de diversité. L’analyse ADN du microbiote bactérien est une technique rigoureuse désormais à la portée de tous, qui permet de répondre à ces questions.


Elle est une ressource inestimable pour les personnes désireuses de prendre leur santé en main.


Cette révolution et les applications concrètes qui en découlent ouvrent des perspectives encourageantes, il est alors possible d’établir des stratégies personnalisées pour restaurer l’harmonie parmi les populations bactériennes qui séjournent dans l’intestin.


On sait notamment qu’une alimentation végétale, variée et vraie, c’est à dire non transformée, permet de prévenir et de corriger la perte de richesse et de diversité du microbiote. La suppression des aliments sucrés, saturés en pesticides, métaux toxiques, et en résidus de médicaments vétérinaires, offre un répit favorable à la croissance des bactéries intestinales bénéfiques (3).


Une assiette composée d’aliments fermentés, peu lavés, crus, est une assiette gorgée en fibres, vitamines, minéraux, antioxydants et en bactéries dites probiotiques qui optimisent le rééquilibrage du microbiote, la régulation du transit intestinal, le renouvellement des cellules de l’intestin et permettent l’exclusion compétitive de pathogènes (4).


L’alimentation est le premier levier de modulation des populations de micro-organismes dans l’intestin et de restauration de la santé.


  1. Defois, C. (2017). Etude de l'impact de contaminants chimiques alimentaires sur le microbiote intestinal humain (Doctoral dissertation).

  2. Staley, J. T. (1997). Biodiversity: are microbial species threatened?. Current Opinion in Biotechnology, 8(3), 340-345.


  1. Claesson, M. J., Jeffery, I. B., Conde, S., Power, S. E., O’connor, E. M., Cusack, S., ... & Fitzgerald, G. F. (2012). Gut microbiota composition correlates with diet and health in the elderly. Nature, 488(7410), 178-184.


  1. Coudeyras, S., & Forestier, C. (2010). Microbiote et probiotiques: impact en santé humaine. Canadian Journal of Microbiology, 56(8), 611-650.

144 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout