Rechercher

4 conseils pour prendre soin de son microbiote


Pour une immunité au top, plusieurs facteurs doivent être réunis : un microbiote diversifié, une alimentation équilibrée, un bon rythme de sommeil, une activité physique d’au moins 20 minutes par jour, un niveau de stress limité, etc … Il faut savoir que plus de la moitié de l’immunité se joue dans l’intestin, grâce au microbiote. Voici 4 conseils pour prendre soin de son microbiote.


1- Adoptez une alimentation équilibrée

Un microbiote en bonne santé passe par une bonne alimentation ! Cuisiner des produits de manière simple avec des aliments les moins transformés, afin de préserver leurs qualités, leurs goûts et les précieux éléments qu'ils renferment. Le succès d'un microbiote sain est la diversité alimentaire qui passe par une consommation de fibres, fruits et légumes, peu de viande, des céréales complètes, aliments fermentés ainsi que la cuisson à la vapeur douce qui améliore la digestibilité des fibres.



2- Sentez-vous bien !

Plus de 200 millions de neurones connectés à notre intestin, c’est autant que dans notre cerveau. L’idée d’une communication privilégiée entre le cerveau et l’intestin n’est pas nouvelle et depuis plus de 50 ans les scientifiques s’intéressent au sujet.

Mais que ce dialogue soit bilatéral et que l’intestin puisse envoyer des messages vers le cerveau est un concept plus récent. Les chercheurs dévoilent petit à petit comment notre microbiote fait partie intégrante de ce dialogue.

Anxiété, dépression, humeur... les bactéries intestinales influencent nos comportements, régulent nos réponses émotionnelles et interviennent dans ces maux du système nerveux. Prenez ainsi du temps pour vous en pratiquant une activité physique d’au moins 20 minutes par jour. Petit plus, la cohérence cardiaque, 5 min/jour, permet de réduire significativement le stress responsable du déséquilibre du microbiote.



3- Ayez un bon rythme de sommeil

Prendre soin de son microbiote est essentiel pour le sommeil puisqu’il est responsable de la production dans l’intestin de la mélatonine, l'hormone du sommeil.

Plusieurs espèces de bactéries peuvent effectivement contribuer à l’apport en mélatonine de votre corps, ce qui influence le cycle veille-sommeil.

Un grand nombre de recherches montre que le microbiote intestinal est contrôlé par le rythme circadien ; cela signifie que des troubles du sommeil peuvent affecter la composition et le bon équilibre du microbiote, ce qui peut avoir des effets significatifs sur la santé globale. Les bactéries présentes dans les intestins peuvent, de leur côté, influer sur la qualité du sommeil. La diversité du microbiote est corrélée positivement à l'amélioration de l'efficacité du sommeil et au temps de sommeil total.



4- Les probiotiques

Des produits prébiotiques et probiotiques peuvent en outre contribuer à compenser un déséquilibre. Avant d’avoir recours à de tels compléments alimentaires, il est toutefois conseillé d’analyser votre microbiote pour découvrir quelles bactéries vous font défaut. Vous pourrez ensuite agir de manière ciblée avec les produits prébiotiques et probiotiques adaptés.





345 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout